La confiance des français envers les banques en ligne s’améliore

Les chiffres relatifs au nombre de clients des banques en ligne ont été communiqués par ces dernières. À la fin de l’année 2015, ING Direct revendiquait ainsi 1 025 000 clients, tandis que Boursorama Banque en comptabilisait pour sa part 757 000. Fortuneo communiquait quant à lui un total de 365 000 clients en Belgique et en France, alors qu’ils étaient 237 000 à avoir souscrit un compte en ligne Hello Bank, et enfin 135 000 à l’avoir fait chez la banque en ligne BforBank.

Ces chiffres témoignent des excellents résultats qu’ont enregistré les banques en lignes qui ont pour la plupart dépassé leurs objectifs annuels. Les français ont donc désormais l’embarras du choix quant à savoir quelle banque en ligne choisir, étant donné qu’il existe de plus en plus d’acteurs sur le marché mais également de plus en plus d’acteurs de renom.

Les français semblent donc beaucoup plus confiants dans le fait d’ouvrir un compte courant auprès d’une banque en ligne, comme en témoigne leur nombre de clients qui ne cesse de croître. Une récente étude du cabinet Simon-Kucher & Partners appuie également ce fait, dans la mesure où seuls 38% des français indiquent ne pas faire confiance aux banques en ligne, alors qu’ils étaient 43% l’an dernier. Par ailleurs, l’enquête indique un taux de pénétration fixé à 8,3% en 2015, contre près de 7,1% l’année d’avant.

L’étude souligne enfin que le profil type de la clientèle des banques en ligne est en train de changer, avec une proportion plus importante de femmes, de jeunes et de personnes exerçant une profession d’employé. L’ancien profil type des banques en ligne qui était caractérisé par un homme d’une trentaine d’années résidant dans la capitale et exerçant une profession de cadre semble ainsi s’estomper au fil du temps.